mercredi 14 juin 2017

Dérapage...??

Nous parlions dans notre dernier Blog du 8 Juin des Plans de Comms de cette nouvelle année fiscale. Nous les qualifions de « plans surprise », tant ils contenaient, pour nombre d’entre vous, des éléments nouveaux et disruptif. Pourtant nous avions, avec la CFTD, signé un accord sur les T&C’s avec la Direction, et nous assumons avec eux ce choix car il a permis :
  • des avancées importantes sur la rémunération pendant les absences (maladies, …),
  • des avancées critiques en neutralisant (c’est-à-dire en fixant à 1 en France) le facteur de commissionnement, «discrétionnaire", basé sur des critères bien trop aléatoires et subjectifs,
  • d’établir des moyens formels de recours sur les Plans de Comms, par une commission de suivi de l’accord T&C’s.
Même si cet accord existe il est loin de nous satisfaire mais nous pensons que des discussions positives, pourront, petit à petit, corriger les incohérences des T&C's. Nous sommes farouchement pour le paritarisme, les combat de rues type lutte des classes ne nous inspirent pas, sauf peut-être pour des situations sociales extrêmes, mettant en évidence l’échec de négociations - mais nous n’en sommes pas la chez Oracle...

Parmi les éléments les plus négatifs que doivent subir les populations « au variable », nous retenons à ce stade les thèmes majeurs suivants, souvent accompagnés d’augmentations de quotas effrayantes :
  • les quotas collectifs qui portent sur un périmètre de plus en plus vaste et de moins en moins maitrisé (un cluster, une geo…). Difficile à suivre et à contrôler…
  • le découpage en deux parties de la partie variable, 60% sur les affaires dès le premier euro vendu, mais 40% déclenchés uniquement à l’atteinte d’un objectif de croissance, c’est à dire que tant que le Revenu de l’année précédente n’est pas atteint, aucune part de cette commission n’est payée…. Le paiement démarre après l’atteinte du chiffre de l’année antérieure, et donc pourrait dans l’absolu n’être réalisé qu’au bout d’un an, voire jamais si le chiffre d’affaires de l’année précédente n’est pas dépassé…. C’est au mieux un décalage de trésorerie, au bénéfice d’Oracle, au pire une vraie diminution de salaire...
  • inexactitudes, erreurs et omissions dans le territoire, avec des comptes de plus de 500M€ partis chez Oracle Digital voire des filiales (qui portent le chiffre) de comptes affectés dans le territoire de l’IC, qui elles partent chez Oracle Digital !
Dans l’esprit de l’accord voté par la CFTC et la CFDT pour les T&C’s, nous avons entamé une nouvelle discussion avec la direction pour réfléchir à des ajustements, locaux à la France, pour amender les excès observés.

Les discussions formelles devaient avoir lieu. Hélas, la communication électoraliste d'un syndicat à tout fait capoter, en appelant ouvertement à ne pas signer, siglant leurs affiches et autres communications de titre d’horreur en tous genres, qui font peut-être rire dans un certain microcosme, mais en méconnaissance totale des pratiques chez Oracle. C’est si facile depuis son bureau d’appeler les autres à descendre dans l’arène.

Hélas ce sont les autres qui prennent les risques…. et qui les payent maintenant.

A cause de cette communication, la Direction n'a plus le support de la CORP, et a tout simplement annulé sine die toute discussion sur les T&C’s, et fermer la porte à toute évolution, fut-elle locale.

Il nous reste maintenant la commission de suivi de l’accord T&C’s (composé des syndicats signataire de l'accord : CFTC et CFDT), que nous allons mobiliser pour avancer sur les Plans de Comms de nos collègues "Sales Specialists". Ne restez pas seuls, venez nous en faire part.

C’est vraiment dommage que pour « faire des voix » ont sabote ainsi l’année entière de plus de la moitié de la population d’Oracle…. Il faudra savoir s’en souvenir.

Ce n’est pas ainsi que doivent fonctionner des négociations d’entreprise. Alors que le nouveau gouvernement s’apprête à déléguer encore plus de pouvoir de négociations à vos représentants locaux de l’entreprise, nous devons être à la hauteur des enjeux, à la hauteur de vos difficultés, à votre hauteur.

Ne vous laissez pas endoctriner. Aidez-nous à vous représenter. Soutenez-nous !

Un conseil ? un avis ? Appelez nous !

Aucun commentaire: